Le tchat en ligne est-il mort?

Le tchat en ligne est-il mort?

Une petite réflexion sur les « tchat » en ligne et leur avenir ? Après tout, pendant des années, nous avons seulement lu et entendu de bonnes choses sur un tchat en direct. Les utilisateurs aiment, et ce sont les consommateurs qui sont toujours à la recherche de réponses instantanées de plus en plus à leurs questions. Les entreprises, pour leur part, adhèrent à l’idée: réduction des coûts de traitement pour les messages entrants, augmentation des ventes, une meilleure proximité avec les utilisateurs.

Néanmoins, les signes surgissent, nous donnant un aperçu d’une transition profonde, autant pour les utilisateurs que pour les entreprises. Une transition qui laisse le rôle de tchat en direct, comme nous le savons aujourd’hui compromis. Certaines études récentes sont contradictoires. Ils conduisent des facteurs clés de réussite, comme éviter les temps d’attente, bien sûr, et l’instantanéité.
Personne ne veut avoir à travailler à contacter les entreprises ces jours-ci; il appartient aux entreprises de se rendre disponibles et accessibles. Il n’est donc pas surprenant que ces études aient montré que le tchat en direct est plus populaire auprès des jeunes, en particulier de 18-24 ans. Elle correspond à des tendances d’utilisation qui sont déjà ancrées en eux.
La dernière raison mentionnée est de pouvoir faire plusieurs choses en même temps. Ce critère est mentionné par près de 15% des répondants âgés entre 18 et 35. Mais si l’on observe de plus près, ces études ne suffisent pas à expliquer les raisons pour lesquelles un tchat en direct est si populaire aujourd’hui, mais montrent pourquoi il sera en déclin demain.

Il suffit de prendre les trois points soulevés pour comprendre:
1. Accessibilité: Est-il plus facile d’aller sur un site Web pour discuter ou pour ouvrir une conversation dans une application de messagerie que vous utilisez déjà?
2. Le côté pratique: Est-il préférable d’accéder à des conversations et son historique en un seul endroit ou sur différentes plateformes?
3. Le désir d’éviter les temps d’attente: Même si le besoin persiste, le tchat ne satisfait pas plus que le standard téléphonique- vous avez encore besoin d’identifier l’utilisateur, leur problème, et d’y répondre.
Pour ces tendances irréfutables, il faut ajouter quelques inconvénients liés à la nature même de tchat en direct lui-même, que certains éditeurs de logiciels ont commencé à remarquer:
1. Le Tchat est parfois « en ligne » et parfois « hors ligne » -ce que vous êtes censé faire quand il est éteint? Même dans le milieu de la journée?
2. Dès que le tchat a été interrompu, il n’y a aucun moyen de reprendre là où vous vous étiez arrêté.
3. Quel est le pire, le tchat est parfois coupé des autres modes de communication, ce qui rend difficile l’accès aux données du client.
4. Enfin, le besoin de réponses immédiates qui ne peuvent pas toujours être satisfaites. Les entreprises, afin de fournir une réponse pertinente, ont souvent besoin de temps pour répondre ou doivent préparer des FAQ déjà toutes prêtes afin de trier les types de questions.
Ce qui facilite l’échange est le fait de recevoir une notification lorsque l’opérateur a répondu à votre demande. La conversation peut alors être reprise sans trop ressentir l’attente.
5. Le tchat en live ne peut pas être plus que ce qu’il est. La messagerie, d’autre part, peut se relier directement le service client, ou au service facturation dans le cas d’un remboursement.
Les applications dites « Messenger » sont déjà partout. Le Live tchat restera un canal secondaire, peu à peu, pour devenir finalement une relique du passé, ou le dernier recours au Messenger APP. La publication récente de Facebook pour les entreprises, après la Line ne fera seulement qu’accélérer la tendance.

Quant au tchat pour se divertir suivra-t-il la même tendance ?
Pour les nostalgiques de Caramail ou encore « tchatche.com» cette pratique est-elle encore d’actualité ?
Je discute.fr, l’un des derniers tchat gratuit en ligne et francophone qui reste encore actif et maintient son positionnement, un tchat libre et gratuit pour des personnes qui souhaitent discuter et faire des rencontres.
La phrase de son créateur :

« Vous êtes souvent seul ? À part quelques connaissances au boulot vous n’arrivez pas à vous faire de vrais amis ? Cela vous manque et vous ne savez pas comment y remédier ? Que vous soyez un timide endurci ou que vous veniez d’arriver dans une nouvelle région, ce Tchat en ligne gratuit vous permet de créer des relations durables… « 

Pour aller se remémorer le bon vieux temps : http://www.je-discute.fr
On y retrouve comme à l’époque des salons avec des sujets bien spécifiques, afin d’orienter les discussions et les centres d’intérêt. Cette formule reste simple, mais son existence est permise grâce aux utilisateurs eux-mêmes. Une moyenne de 60-100 personnes occupe des dizaines de salons disponibles. La plateforme semble apporter de la musique et une radio live avec animatrice qui s’adresse aux tchateurs.
La fusion entre tchat-irl et je discute.fr est-elle signe d’une extinction de ce type de plateformes au profit d’un mastodonte armé d’annonceurs et de pub sans intérêts communs?
Dans un monde où la publicité est « ROI » l’audience seule suffit-elle à faire vivre une plateforme ?

Author Description

François Huynh

Lecturer @ INSEEC Executive @NEOMA - Director of AD Avenue Group - Former Yahoo! @ad_avenue

There are 1 comments. Add yours

  1. 15th juillet 2017 | Elise says: Répondre
    Il y a aussi le tchat https://www.chaat.fr qui a remplacé ce tchat je-discute qui n'est desormais plus disponible !

Join the Conversation