L’impact du RGPD chez les utilisateurs du web

L’impact du RGPD chez les utilisateurs du web

Depuis leur avènement, le numérique et le digital évoluent, et tout le monde, y compris les utilisateurs du web, doit s’y adapter au risque de payer cher le prix de la non-conformité. Le Règlement Général sur la Protection des Données a été établi dans ce contexte. Ce nouveau texte concerne tous ceux qui manipulent Internet au sein de l’Union Européenne. Beaucoup espèrent une législation harmonieuse entre tous les pays membres de l’UE en termes de protection des données personnelles. Voici quelques points que vous devez connaître.

Le RGPD et la personne physique

Le nouveau Règlement européen sur la protection des données personnelles ne s’applique pas seulement sur les personnes morales telles que les entreprises. Preuve en est son objectif de renforcer les droits des personnes physiques, notamment leur droit à la portabilité des données personnelles. Les mineurs sont même régis par des dispositions particulières.

Le droit à la portabilité des données, c’est quoi ?

C’est le droit que vous avez à recevoir et détenir les datas personnels vous concernant sous un format lisible par machine. Vous avez très bien le droit de communiquer librement ces datas structurés à une autre personne que celui qui a converti vos données. Cette autre personne que vous aurez choisie pour traiter vos données ne doit subir en aucune façon un empêchement de la part du premier responsable du traitement de vos données.

Le droit à la portabilité des données est inscrit dans l’article 20 du « General Data Protection Régulation ». Cette innovation en matière de droit des individus vise à faciliter la passation d’une mission de traitement des données personnelles d’un prestataire de service à un autre. De cette manière, tout responsable de traitement de données qui n’est pas digne de confiance se trouvera concurrencé par ceux qui travaillent honnêtement.

Responsabilisation des acteurs du traitement des données utilisateurs

Les acteurs du traitement des données personnelles des utilisateurs assument donc désormais une haute responsabilité. Dans le milieu professionnel, ces agents seront encadrés par un consultant RGPD. Cette personne déléguée à la protection des données garantit la conformité des traitements des données. Correspondante Informatique et Libertés, elle assure également la mise en place en bonne et due forme du GDPR. Elle est en mesure de conduire un audit RGPD GDPR d’une entreprise.

Pour terminer, voici quelques données personnelles auxquelles s’applique le RGPD :

–              Le nom,

–              Les prénoms,

–              La date de naissance,

–              L’adresse e-mail,

–              Le numéro de Sécurité sociale,

–              L’ADN.

Quelle que soit la raison, même s’il s’agit d’un retargeting, la transmission de ces données ne doit pas dépasser les frontières de l’UE.

Author Description

Jonathan

No comments yet.

Join the Conversation