Interview du fondateur de ZaSEO, le salon référence du digital à Madagascar

Interview du fondateur de ZaSEO, le salon référence du digital à Madagascar

Face à la place de plus en plus dominante de la digitalisation dans tous les secteurs, une triste réalité persiste néanmoins, celle de la méconnaissance du domaine, mais aussi de sa minimisation par chaque acteur clé du développement à Madagascar. Chacun y va de sa propre initiative pour réussir à grimper les échelons de la réussite. Peu remarque en effet que le « digital » est désormais le levier incontournable de développement, quel que soit son activité, et que l’union fait toujours la force.

C’est dans ce cadre très peu connu que nous recevons notre invité, Monsieur Angelot Ronald, fondateur de l’évènement « Za‘SEO » à Madagascar. Ayant un parcours parsemé de défi, une motivation hors pairs, nous espérons que cet expert pourra apporter un éclaircissement sur l’univers du web en général, de ses attraits et de ses éventuels freins actuellement.

Aussi, pour commencer,  pourquoi avoir choisi le web ? Etait-ce une vocation ?

Je dirai que c’était une vocation en effet. Je n’ai jamais pensé exercer ce métier. Tout a commencé en juin 2012 quand la QCNS CRUISE Madagascar m’avait recruté pour un poste de responsable SEO de différents sites internet italiens. Dès le premier jour où on m’a formé toutes les techniques SEO, j’en étais déjà tombé amoureux et lui était resté fidèle jusqu’à aujourd’hui (sourire). Je me souviens parfaitement qu’à un mois de la formation, je demandais déjà un nouveau bloc note sous les moqueries de mes autres collaborateurs. C’est donc peu de dire que le web, le SEO m’intéressait. Ils sont devenus un acheminement logique d’une passion enfouie au fond de moi.

D’ailleurs, j’étais assez performants (rire). Pendant un an au sein de cette entreprise, de décembre 2012 à décembre 2013, j’ai toujours atteint les objectifs maximum imposés qui étaient de 41 liens par mois. D’où, en quelques sortes, mon idée de créer le groupe facebook Za’SEO le 30 Mai 2014

En parlant de Za’SEO, pouvez-vous nous en dire plus ?

La création de Za’SEO en 2014 était motivée par un amour de partage, d’où d’ailleurs son slogan « c’est en partageant qu’on pourra évoluer ». Tout est parti d’un triste constat sur le manque cruel de ce « partage » à Madagascar. A tort, chacun se complaise à garder jalousement ses acquis et croient pouvoir développer le pays ainsi. Or, de nouvelles idées valorisantes et bénéfiques peuvent émergées des jeunes, tout droit sortis des bancs de l’école, par exemple.

Ce phénomène, on le remarque dans tous les secteurs d’activité présents dans le pays. Et c’est dans une optique d’amélioration de la communauté, une ambition de réduire enfin le taux de chômage à Madagascar que l’évènement Za’SEO, regroupant tous les adeptes du web, a vu le jour.

Au travers de Za‘SEO, la phrase citée, sans action de suivi ni de réalisation, par tout le monde comme quoi « les jeunes seront l’avenir de Madagascar » disposera enfin d’une actualisation en insistant sur le fait que « les jeunes et le web sont, en fait, le présent de Madagascar ».

Vous allez bientôt organiser le salon professionnel dédié au digital à Madagascar, pouvez-vous apporter plus de précisions à ce sujet ?

A ses débuts, Za’SEO réunissait exclusivement les experts et professionnels du web à Madagascar. Actuellement, il s’est élargi pour accueillir tous les acteurs du métier du digital.

Pour ce salon professionnel, qui est la 3ème édition de l’évènement Za’SEO à Le Pavé Antaninarenina les 12 et 13 Mai prochain, l’évènement disposera d’une toute autre envergure. Déjà unique en son genre dans le pays, il permettra à différentes entreprises offshores, centres de formation et agences de placements de présenter leurs activités sur les 28 stands dédiés à cet effet. 12 autres conférences autour de l’univers du web seront également tenues par 12 experts nationaux et internationaux, dans leur domaine de prédilection respectif. Chacun exposera des sujets impactant directement dans le corps du métier du web et du digital.

Parmis eux, il y aura :

  • Mr Gael RAKOTOVAO, qui est le responsable webmarketing de la société Madagascar Creative Agency, avec son sujet portant sur « les principes de base du référencement ». Il développera l’initiation au référencement, pourquoi est-il important de faire référencer son site internet sur les moteurs de recherches, et surtout comment faire pour gagner en visibilité ?
  • Mr Hery Tsiferana RANARIVONY, Fondateur de la société Globalact, sur son thème « comprendre la publicité 3.0 ». Ce sujet fera le point sur la publicité web, ainsi que les principes de fonctionnement d’Adwords, la principale régie publicitaire de Google.
  • Mme Haingosoaniony RATSIATANDRA de chez Women in Tech Madagascar, pour parler de tous les points forts de la vente en ligne, les différentes recommandations utiles avec son thème « se lancer dans la vente en ligne ».
  • Mme Rina Herimino RAMAHERISON, la consultante SEO de la société Média Click, quant à elle proposera le thème « optimiser son site sur Google » et toutes les techniques avantageuses afin d’améliorer son référencement et bien optimiser son site internet.

Quelles sont vos attentes pour ce salon professionnel du digital ?

Evidemment, le premier objectif serait de promouvoir le digital à Madagascar. En ce sens, le salon vise principalement à inciter les entreprises malgaches à exploiter le numérique pour sa fonction première : un canal de communication. Il contribue également à sensibiliser les jeunes étudiants sur les atouts du secteur digital, et à favoriser le rapprochement des entreprises et les auto-entrepreneurs qui travaillent dans ce domaine.

D’après vous, quels seraient les impacts potentiels de ce salon sur le secteur digital à Madagascar ?

Beaucoup je dirais. Vu que c’est un évènement précurseur de beaucoup d’autres réunions sur le numérique, ce salon permettra déjà la réorientation significative des personnes en quête d’emploi vers les métiers du web. Ce qui apportera un net changement sur le nombre des auto-entrepreneurs et entreprises évoluant dans l’univers du digital.

Quelles sont alors vos perspectives pour les années à venir ?

Za’SEO en est à sa troisième édition. Les deux précédentes sessions ont toutes été couronnées de succès dans la mesure où l’on a pu faire le point sur les existants, les problèmes rencontrés et les diverses solutions à apporter pour améliorer cette communauté digitale à Madagascar.

L’évènement continue d’évoluer en ce sens. Ainsi à court et moyen termes, nous aspirons à organiser des salons similaires à celui-ci dans les 6 provinces de la grande île ainsi que de leurs grandes villes respectives, d’étendre notre présence jusque dans les salons internationaux sur le numérique (rappelons que pour cette année, on dispose déjà d’un représentant) et de créer un « Market Place » pour permettre à tous nos adhérents de trouver plus facilement des clients et ainsi étendre leur activité.

Le petit mot de la fin !

J’encourage tous les jeunes à participer activement à ce genre de salon, que cela soit pour cette 3ème édition ou celles des années à venir. En effet, Za’SEO est un évènement annuel où tous les adeptes du web pourront discuter de leurs expériences et s’échanger entres eux. Je rappelle juste que ce genre d’opportunités peut vraiment éradiquer le chômage, et aider pour trouver sa voie de carrière.

Quant aux entreprises, je les encourage également à visiter ces salons en tenant compte du fait que la digitalisation est l’avenir. Tous les pays développés fonctionnent désormais dans le numérique. Madagascar dispose de plusieurs experts dans ce domaine, il faut juste leur faire confiance pour guider les stratégies de développement de votre entreprise et de vos activités.

Author Description

François Huynh

Webmarketing Teacher @ INSEEC Executive @EM Strasbourg - Director of AD Avenue - Former Yahoo! @ad_avenue

No comments yet.

Join the Conversation