Création d’entreprise : comment rédiger un prévisionnel ?

Création d’entreprise : comment rédiger un prévisionnel ?

Le business plan représente un document de référence essentiel à tous les créateurs d’entreprise. Il reflète en effet les axes majeurs du projet. Il est composé de deux parties bien distinctes, une partie rédactionnelle et le prévisionnel. Ce dernier est particulièrement indispensable étant donné qu’il met en avant les risques et la rentabilité espérée pour l’entreprise. Mais son élaboration reste une tâche qui nécessite précision et savoir-faire. De même, son contenu doit être de qualité et présenté de manière structurée. Alors, comment s’y prendre ?

Un prévisionnel : c’est quoi exactement ?

Le prévisionnel représente un document financier qui relate l’étude chiffrée d’un nouveau projet. Il est composé de différents tableaux financiers nécessaires à cet effet. En font partie le bilan prévisionnel, le compte de résultat prévisionnel, le plan de trésorerie, le plan de financement et le calcul des indicateurs financiers tels que le BFR (Besoin en fonds de roulement), le taux de marge, le seuil de rentabilité ou le coût de revient.

Le prévisionnel représente la deuxième partie d’un business plan. On parle également de la partie quantitative de celui-ci.

Pourquoi rédiger un prévisionnel financier ?

Tout comme le business plan dans son intégralité, le prévisionnel est utile pour mettre en avant les besoins du projet en termes de financement. Leur identification permet ensuite de définir les stratégies adaptées en vue de les combler. Avec cet état financier prévisionnel, le jeune chef d’entreprise peut commencer à envisager les solutions possibles pour financer ses activités, emprunt, apports en capital social ou en compte courant d’associés.

Le prévisionnel financier est particulièrement nécessaire pour les projets qui nécessitent des solutions de financement. Il présente en effet les insuffisances de trésorerie, que le jeune chef d’entreprise a tout intérêt de connaître dès le départ. Il a d’ailleurs une visée argumentaire quant aux investisseurs. En apprenant les besoins de l’entreprise, ceux-ci sont en mesure de décider s’ils souhaitent ou non y investir.

En outre, le prévisionnel sert de feuille de route au jeune chef d’entreprise. Il lui donne une idée de la solidité économique et de la faisabilité de son projet. Il lui permet ainsi de déterminer ses chances de réussite et sa rentabilité, compte tenu des investissements qu’il doit faire. Une fois les activités lancées, il peut continuer à s’y référer pour suivre l’évolution de ses dépenses. Au fur et à mesure, le document doit être mis à jour pour refléter la situation financière réelle de l’entreprise.

Comment établir son prévisionnel ?

Pour qu’il soit pertinent, un prévisionnel doit comporter toutes les informations relatives aux besoins financiers de l’entreprise, et ainsi ses principales sources de dépenses, le coût des aménagements, l’achat des matières premières, le salaire des futurs employés, les impôts et taxes, les assurances, le coût des publicités pour le lancement. Des détails tels que l’électricité, l’eau ou le loyer doivent même y figurer. Une étude de marché est nécessaire pour obtenir des chiffres en accord avec la réalité.

Une fois les charges établies, il faut estimer le chiffre d’affaires à atteindre afin de les couvrir. Deux catégories d’éléments doivent ainsi figurer dans le prévisionnel financier : les charges d’un côté, et les recettes d’un autre. Le chiffre d’affaires dûment fixé peut ensuite être traduit en nombre de vente. Et donc le nombre de produits et de services à vendre pour le réaliser.

Utiliser un logiciel spécialisé pour le prévisionnel : quel intérêt ?

Il existe aujourd’hui un certain nombre de logiciels qui permettent d’élaborer et de gérer efficacement un prévisionnel financier. Ils ont l’avantage d’avoir une interface intuitive, qui facilite la manipulation du tableau de bord.

Les chefs d’entreprise se limitent souvent à l’utilisation d’Excel lorsqu’ils élaborent leur prévisionnel. Bien que celui-ci présente des modèles créés spécifiquement à cet effet, leur qualité est très variable. En termes de fiabilité, rien ne vaut donc les logiciels conçus par des professionnels et des experts de la comptabilité.

La manipulation reste simple pour ces solutions logicielles. En général, il suffit d’entrer les données et le logiciel se charge de faire les calculs. Le prévisionnel financier est ensuite disponible. Ces solutions technologiques présentent donc un gain de temps évident et l’assurance d’avoir un état financier fiable. Dans le meilleur des cas, il donne la possibilité de réaliser l’ensemble du business plan.

Author Description

François Huynh

Lecturer @ INSEEC Executive @NEOMA - Director of AD Avenue Group - Former Yahoo! @ad_avenue

No comments yet.

Join the Conversation

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.