Comprendre les enjeux du SaaS pour optimiser l’exploitation d’un logiciel RH

Comprendre les enjeux du SaaS pour optimiser l’exploitation d’un logiciel RH

A l’instar de nombreux domaines professionnels, la gestion des Ressources Humaines fait face à un tournant technologique avec le développement du cloud informatique et de ses usages. En particulier, les offres de logiciel RH en SaaS amènent à se poser des questions sur les opportunités et contraintes proposées aux entreprises.

Un marché SIRH en pleine mutation

Le cloud computing ou nuage informatique opère bel et bien une révolution au sein de l’offre logicielle, notamment pour ce qui est des applications dites « métier ». Plus précisément, les SaaS (logiciels en tant que service) s’imposent de plus en plus grâce aux avantages pratiques qu’ils offrent. Du côté des SIRH (Systèmes d’Information dédiés à la gestion des Ressources Humaines), les éditeurs traditionnels adaptent progressivement leurs offres tandis que de nouveaux acteurs spécialisés ont vu le jour avec des solutions pouvant être elles aussi spécialisées. En effet, les process RH sont multiples et variés (gestion de paie, recrutement, système d’évaluation, planning d’absences, etc.), nécessitant un logiciel RH en SaaS pour chaque besoin ou alors une solution globale intégrant des modules spécifiques. Ces particularités font d’ailleurs qu’il est important de bien considérer l’apport et l’intérêt d’un déploiement cloud vis-à-vis du contexte interne à l’entreprise.

Se poser les bonnes questions avant de passer au cloud

De l’avis d’un analyste spécialisé du secteur, l’utilisation d’un SaaS pour les services RH concernent en grande partie (65 %) les processus de recrutement. La plupart des entreprises préfèrent en effet rester indépendantes et garder un contrôle propre sur la gestion des performances ou encore celle des rémunérations ; raison pour laquelle elles tendent à privilégier les solutions de type ERP ou des suites orientées sur le métier RH. Le caractère sensible et confidentiel des données traitées notamment sont des freins importants à l’adoption complète du mode SaaS sur l’ensemble des activités de gestion des ressources humaines.

En outre, il faut également prendre en compte l’envergure de déploiement, car elle peut influencer certaines conditions. Ainsi, à grande échelle et pour un ensemble relativement évolutif, le SaaS se révèle moins coûteux en investissement et en maintenance tandis qu’une solution on-premise sera plus adaptée à un déploiement réduit et prédéterminé.

Un autre aspect à considérer est également le degré de spécificité des besoins de l’entreprise. Les outils proposés en cloud par les prestataires de SaaS étant souvent conçus pour des fonctions standardisées, elles ne seront pas toujours adaptées.

Author Description

Jonathan

No comments yet.

Join the Conversation

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.