Business et Marketing : Tout sur les intérêts de fonder une société offshore

Business et Marketing : Tout sur les intérêts de fonder une société offshore

Le contexte économique en Europe est réputé pour être le plus stable et le plus performant du globe. Cependant, avec les taux de prélèvements fiscaux qui ne cessent d’augmenter d’année en année, les entreprises sont nombreuses à décider de s’orienter vers d’autres destinations. La création de société offshore est l’une des grandes pratiques qui vont dans ce sens.

Établir leur structure à l’étranger a permis à bon nombre d’entrepreneurs et investisseurs de faire des profits considérables. Mais quels peuvent être les véritables intérêts d’une telle démarche?

Une méthode d’optimisation fiscale plus efficace

Si les entreprises recherchent une alternative à leur situation en Europe, c’est surtout pour alléger les charges fiscales qui pèsent sur leur budget. La création de société offshore est avant tout une stratégie d’optimisation fiscale. À la différence de la fraude, cette forme d’évasion fiscale est parfaitement légale.

Ainsi, grâce à la réglementation plus flexible dans le pays de destination, les investisseurs et entrepreneurs bénéficient de faibles de prélèvements, voire même d’une fiscalité « zéro ». Cela leur permet de conserver plus de bénéfices. L’optimisation est surtout considérable pour les firmes qui ont l’habitude d’enregistrer plus de 50.000 euros par an et payent plus de 15 % d’impôts sur les sociétés.

Divers avantages dans la gestion des activités

Fonder une société offshore, c’est également accéder à un système de gestion avec pratiquement aucune exigence comptable. L’entreprise n’est pas obligée de publier ses comptes. Par ailleurs, les frais de gestion seront largement plus faibles que celles des structures classiques.

En outre, les investisseurs et entrepreneurs bénéficient d’une politique d’anonymat dans le traitement des différentes démarches qu’elles soient administratives ou transactionnelles. Et puis, il y a la question du capital versé. En général, la libération de ce dernier est indispensable quand on crée une société.

Toutefois, dans le cas de l’offshore, il n’existe aucune forme d’obligation. Bien sûr, tout dépendra du montant du capital, mais également de la destination choisie. Pour finir, puisque le volet juridique est important, il est utile de savoir que c’est le droit local qui s’impose dans toute décision de justice.

Author Description

Jonathan

No comments yet.

Join the Conversation

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.