Auto-entrepreneurs : les obligations en matière de compte bancaire

Auto-entrepreneurs : les obligations en matière de compte bancaire

  Le régime fiscal de micro-entreprise attire de nombreuses personnes qui souhaitent se lancer dans une activité professionnelle. Les avantages offerts par cette forme de société sont très intéressants pour les auto-entrepreneurs car il est facile à créer et ne nécessite pas de grandes obligations comptables. D’ailleurs, ils ne sont pas forcés de faire un bilan annuel, les cotisations sont proportionnelles au chiffre d’affaires et les bénéfices sont calculés selon les recettes de l’entreprise.

En revanche, depuis le 1er janvier 2015, l’article L. 133-6-8-4 stipule que toutes personnes optant pour le statut de micro-entreprise doit posséder un compte bancaire consacré aux transactions financières de ses activités professionnelles. Ce compte doit être ouvert au plus tard 12 mois après la déclaration de création de son activité.

Toutefois, il n’y a aucune précision dans cet article ni dans la loi du type de compte qui doit être ouvert : compte personnel ou compte professionnel ? Par la suite, l’auto-entrepreneur doit choisir l’établissement bancaire dans lequel souscrire son compte. Un choix qui peut s’avérer difficile. Sur le site https://www.compte-pro.com/3-banques-lignes-microentrepreneur-autoentrepreneur, vous pouvez trouver un comparatif des banques en ligne qui vous proposeront des offres dédiées aux micro-entrepreneurs. Après avoir découvert les avantages et inconvénients de ces deux types de comptes, vous pourrez faire votre choix en fonction de cette liste.

À quoi sert un compte dédié pour le micro-entrepreneur ?

Professions libérales, commerçants ou encore artisans, tous les auto-entrepreneurs doivent posséder un compte bancaire qui sera réservé exclusivement pour les activités professionnelles. Celui-ci doit être séparé du compte personnel de la personne pour diverses raisons.

D’abord, cela vous permettra de faciliter vos exercices comptables ainsi que la gestion de la trésorerie de votre entreprise. Les contrôles fiscaux seront simplifiés si votre patrimoine personnel n’est pas combiné avec votre patrimoine professionnel. De plus, toutes les recettes de votre micro-entreprise devront toujours être versées dans un compte bancaire différent de votre compte personnel.

Puis, vous pourrez mieux gérer les transactions financières de votre micro-entreprise telle que l’encaissement des recettes et paiements des fournisseurs ou le prélèvement de la rémunération en ayant un compte dédié. Effectuer un crédit pour votre entreprise sera également plus facile si vous n’avez pas déjà souscrit à des prêts sur le même compte pour des travaux sur la maison familiale par exemple.

Pourquoi opter pour un compte bancaire personnel ?

Le premier choix qui s’offre à vous sera bien sûr le compte bancaire personnel ou un simple compte courant pour particulier. Plus facile à ouvrir, mais aussi moins cher, ce type de compte peut en effet être une option facile et suffisante pour le micro-entrepreneur. De plus, en tant qu’entreprise individuelle, vous devrez ouvrir un compte en tant que personne physique.

Le problème viendra du fait que très peu de banques vous autoriseront à créer un compte personnel pour des activités professionnelles. D’une part, cela deviendrait un manque à gagner pour ces établissements financiers. Le coût de fonctionnement de ce type de compte est inférieur à celui du compte pro.

D’autre part, vous ne pourrez pas bénéficier de la possibilité de mettre votre nom commercial sur les relevés bancaires. De ce fait, vous ne pourrez pas encaisser de chèque à l’adresse de votre micro-entreprise, mais seulement ceux qui sont à votre nom.

Opter pour un compte bancaire professionnel

Bien que la détention d’un compte bancaire professionnelle ne soit pas obligatoire si vous avez un statut d’auto-entrepreneur, il est néanmoins largement conseillé. Bien sûr, les frais de gestion de ce dernier sont assez élevés, mais les offres et services qu’il apporte pour votre société individuelle valent bien cet investissement.

  • Un gain de temps considérable

Posséder un compte professionnel vous permettra de réduire le temps passé à organiser et faire le suivi des opérations financières. Vous n’aurez plus à séparer vos dépenses personnelles de celles qui ont été engendrées par vos activités.

  • Une traçabilité des transactions financières

Si votre entreprise subit un contrôle fiscal, posséder un compte professionnel facilitera la tâche. Les prélèvements ou transferts d’avoir seront plus simples à tracer s’ils proviennent d’un compte pro.

  • Un conseiller à votre disposition

Contrairement à un compte courant ou un compte personnel, vous serez épaulé par un conseiller bancaire ou un chargé d’affaires professionnel en optant pour l’ouverture d’un compte pro. Ce dernier sera en mesure de vous donner des conseils dédiés au développement financier de votre micro-entreprise et à la gestion de votre patrimoine.

  • Une image plus professionnelle

Pour vos clients et partenaires, adresser un chèque à un compte professionnel sera plus sérieux que le mettre à votre propre nom. Bien que le statut d’auto-entrepreneur vous permette d’utiliser votre nom et prénom sur vos factures, encaisser des factures avec votre nom commercial sera un plus pour votre notoriété et un gage de votre professionnalisme.

En dehors de ces raisons, ouvrir un compte professionnel vous permettra de bénéficier des services et des offres adaptés aux sociétés et aux auto-entreprises. Parmi ceux-ci, il y a la possibilité de disposer d’un chéquier et d’une carte bancaire au nom de votre micro-entreprise. Vous pourrez également demander des crédits divers pour le financement de vos activités ou utiliser un terminal de paiement spécifique. De plus, un compte professionnel vous permettra de faire appel à votre banque pour avancer des fonds pour le fonctionnement de votre micro-entreprise en autorisant les découverts.

Quelle banque choisir pour ouvrir votre compte professionnel ?

Il existe aujourd’hui différents types de banques pouvant vous ouvrir leurs portes. Les banques locales ont l’avantage d’être à proximité et des gestionnaires de compte sont à votre disposition pour obtenir des conseils. Toutefois, elles peuvent être plus chères et certaines ne vous permettront pas d’ouvrir un compte courant pour votre micro-entreprise.

Les auto-entrepreneurs peuvent également se tourner vers les banques en ligne pour créer leur compte. La facilité et la rapidité d’ouverture ainsi que la gestion simplifiée du compte figurent parmi ses points forts. Toutefois, ce n’est pas toutes les banques en ligne qui possèdent des offres destinées aux micro-entreprises. Informez-vous en avance sur les plateformes qui proposent des services dédiés à cette forme d’entreprise ainsi que les détails de leurs offres avant de choisir votre banque en ligne.

Author Description

François Huynh

Lecturer @ INSEEC Executive @NEOMA - Director of AD Avenue Group - Former Yahoo! @ad_avenue

No comments yet.

Join the Conversation

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.