8 conseils pour créer votre propre entreprise

8 conseils pour créer votre propre entreprise

Pour créer une entreprise, il est nécessaire de se poser et de réfléchir à toutes les étapes nécessaires à la réalisation du projet. Il est donc important de bien s’organiser et de se faire accompagner. Nous vous dévoilerons dans cet article quelques conseils pour optimiser la création de votre propre entreprise.

1 – Déterminez vos atouts et vos faiblesses

Comme pour tout projet, la création d’une entreprise se fait étape par étape. Vous pouvez commencer par vous renseigner sur des sites comme celui de https://www.statutentreprise.com pour avoir un récapitulatif de tout ce qu’il y a à faire. La première chose importante à effectuer est un bilan personnel. Quels sont vos atouts et vos faiblesses ? Quelles sont vos motivations ? Est-ce que vous avez les qualifications, le savoir-faire et les diplômes nécessaires pour mener à bien ce projet ?

Etes-vous êtes un bon gestionnaire ? Etes-vous un bon technicien ? Quand vous aurez les réponses à toutes ces questions, vous pourrez définir exactement vos atouts et vos faiblesses. Après cette analyse, si vous constatez qu’il y a des manques, il faudra ensuite que vous cherchiez des solutions. Sachez que vous devez être motivé et investi. Ces deux qualités sont des facteurs déterminants pour la réussite de votre projet. Cela nécessitera beaucoup de réflexion, un tel projet ne se lançant pas sur un coup de tête.

2 – Validez votre idée de projet de création

Le point de départ de tous les projets commence par la validation de votre idée. Si jusqu’à présent, l’idée n’était pas tellement claire, vous avez maintenant besoin de finaliser votre idée. Il peut s’agir d’un concept totalement innovant ou d’une activité qui existe déjà. En tous les cas, vous aurez besoin d’un business-model. C’est à partir de cette étape que l’étude de marché débute, qui vous permettra d’affiner votre projet.

De cette manière, vous pourrez vous informer sur les cibles potentielles, sur les marques et les enseignes concurrentes. C’est l’occasion parfaite pour récolter de précieuses informations.

3 – Faites le point sur votre comptabilité et votre situation financière

Lorsque vous souhaitez concrétiser un projet et le réussir, il est primordial de faire un bilan sur votre situation personnelle. Votre rythme de vie actuel est-il compatible avec la création d’une entreprise ? Il vous faudra alors vous interroger sur plusieurs points :

  • Quelle est votre situation professionnelle durant la mise en place de toutes les étapes nécessaires à la création de votre entreprise ?
  • Comment est votre personnalité et quelles sont vos compétences ?
  • Quelle est votre situation familiale ?
  • Quelle est votre situation patrimoniale ?

Les réponses à ces questions vous serviront à réfléchir à ce futur changement de situation. Dans le cas où vous êtes actuellement salarié, comment comptez-vous quitter votre poste, car votre projet nécessitera beaucoup de temps.Etes-vous êtes tenu par des clauses contraignantes ? Si vous ne souhaitez pas quitter votre emploi, êtes-vous capable de cumuler les deux activités ? Vous prendrez également conscience que désormais, vous serez chef d’entreprise, une fonction loin d’être aisée.

Vous prendrez conscience de votre changement de revenu. Si vous quittez votre travail, vous n’aurez plus de revenu fixe. Vous serez capable de mesurer l’impact de votre projet sur votre vie de famille. Se lancer dans une telle aventure aura bien évidemment des conséquences, non seulement au niveau de votre temps mais aussi du stress occasionné et des moyens financiers souvent revus à la baisse durant la phase de lancement.

Enfin, il y a les possibles risques de perte. Cette troisième étape est essentielle. Toutes vos réflexions vous permettront de déterminer les décisions à prendre selon les circonstances.

4 – Trouvez des associés

Si c’est la première fois que vous vous lancez dans la création d’une société, il est toujours plus facile de vous faire aider que de faire tout soi-même. Sachez que si vous avez des associés, vous bénéficierez de la complémentarité des compétences. Ce serait même un atout non-négligeable pour vous. Si vous en avez déjà ou si vous en aurez plus tard, il est toutefois important de déterminer si vous êtes d’accord sur le développement futur de l’entreprise et si vous avez la même vision des choses la concernant.

Il faudra également déterminer les fonctions de chacun au sein de la société, la façon dont les décisions seront prises, la hauteur d’investissement de chacun, etc.

Vous pouvez également parler de votre projet autour de vous pour avoir des conseils. Choisissez des personnes d’expérience et de confiance et sachez poser les bonnes questions et les écouter. Notons qu’un chef d’entreprise doit posséder une grande capacité d’adaptation.

5 – Faites-vous accompagner

Si vous n’avez pas d’associé, il est toujours primordial de vous faire aider dès le commencement. Vous pouvez vous rapprocher des organismes d’accompagnement. Il y a par exemple les chambres de métiers et d’artisanat, les réseaux spécifiques jeunes, les chambres de commerce et d’industrie et les boutiques de gestion. Ces dernières vous proposeront de découvrir des entrepreneurs expérimentés. Certaines sont gratuites ou seront prises en charge par des dispositifs publics d’appui. Par ailleurs, il y a les coopératives d’activité et d’emploi, grâce auxquelles vous pourrez tester votre idée en grandeur nature et ne pas prendre de risque.

6 – Participez à des concours de jeunes créateurs

Sachez que plusieurs concours pour les jeunes entrepreneurs existent. C’est le meilleur moment pour vous faire connaître et vous faire repérer par les médias. Parfois, on peut vous contacter pour des salons, des émissions, etc, etc. Sinon, votre participation vous permettra de voir votre projet sous un autre angle et d’apprendre de vos concurrents.

7 – Soyez professionnel

Jeune ou pas, vous manquez sûrement d’expérience professionnelle pour monter créer votre entreprise. C’est pour cela que vous devez être sérieux et professionnel lorsque vous serez amené à préparer votre projet de création d’entreprise. Toutefois, il est utile aussi de savoir prendre les devants quand il le faut. N’hésitez pas à frapper aux bonnes portes pour réussir. Inscrivez-vous dans les clubs de créateurs d’entreprise, repérez des médias, des journalistes, contactez des personnes influentes…

8 – Ne vous découragez pas

La dernière chose que vous ne devez pas faire est de vous décourager en chemin. En effet, il n’est jamais facile d’être un chef d’entreprise. Votre projet vous prendra beaucoup de temps et d’énergie. Il y aura des mauvaises nouvelles, de la fatigue, bref, il y aura des hauts et des bas pour vous démotiver.

Dans cette aventure, il est important d’être entouré par des personnes qui vous soutiennent et qui croient en votre réussite pour vous rebooster dans les moments les plus durs.

Author Description

François Huynh

Lecturer @ INSEEC Executive @NEOMA - Director of AD Avenue Group - Former Yahoo! @ad_avenue

No comments yet.

Join the Conversation

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.